Comme avant, même mieux qu'avant !
Les 4 métiers qui produisent le plus de maux de dos au Québec

Les 4 métiers qui produisent le plus de maux de dos au Québec

Selon la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), au Canada, les maux de dos représentent la cause la plus fréquente d'indemnisation des travailleurs. Au Québec, les professions les plus touchées proviennent des services médicaux et sociaux, des activités commerciales, de la construction et des travailleurs publics.

Faites-vous une profession à risque? Si oui, apprenez à prévenir les maux de dos. 

4 professions à risque de maux de dos

  • Le personnel hospitalier: près de la moitié des accidents du travail qui surviennent ici touchent le dos. La quantité et la vitesse des déplacements du personnel, combinées à la force qui doit être utilisée pour aider les personnes à mobilité réduite, comptent parmi les facteurs impliqués dans les maux de dos.
  • Les gardiennes: porter les enfants, se pencher des centaines de fois pour communiquer avec eux, s'asseoir sur des chaises conçues pour les tout-petits sont quelques-unes des activités des éducatrices à la petite enfance, qui subissent près de la moitié des accidents dans ce secteur.
  • Les travailleurs manipulant des charges: quiconque doit déplacer des charges légères ou lourdes à plusieurs reprises risque de développer des blessures dues à une surutilisation au niveau du dos.
  • Les employés de bureau: passer toute la journée assis à taper à l'ordinateur a des conséquences sur le dos.

La prévention fait moins mal et coûte moins cher !

Les chiffres de la CNESST révèlent qu'une blessure au dos équivaut à une moyenne de 51 jours d'absence du travail et coûte 2 800 $. Alors, mettez-vous en mode prévention :

  • L'exercice d’aérobie pendant au moins 20-30 minutes 3 fois par semaine améliore l'endurance musculaire nécessaire pour faire des activités répétitives.
  • Les pauses actives faites par des exercices d'étirement augmenteront l'amplitude des mouvements et aideront à réduire la pression articulaire.
  • Vous n’avez à investir que 15 à 20 minutes, 2 fois par semaine dans le renforcement de votre ceinture scapulaire (région du haut du dos et des épaules) et de votre ceinture pelvienne (région entre les hanches et l'abdomen), deux zones clés de la présentation et du développement du mal de dos.

Et la posture? Surprise! Beaucoup de ceux qui souffrent de maux de dos ont une posture acceptable mais impossible à maintenir en raison d'une faiblesse musculaire.

J'ai mal au dos, que puis-je faire?

L'intervention pour le mal de dos doit tenir compte de la condition physique, la profession et le mode de vie de chaque personne. Notre équipe d’experts accompagnera votre rétablissement et vous aidera à devenir mieux qu’avant!

Sachez que si vous êtes un demandeur d’asile, les services de physiothérapie et d’ergothérapie sont couverts par le Programme fédéral de santé intérimaire. Appelez-nous pour plus d’informations.  

#ToutEstPossible ou, dans ma langue maternelle, #TodoSePuede

Articles liés

Le « tennis elbow » : vraiment?

Vous avez développé une douleur sur la face latérale du coude qui est ap...
Lire tout l'article

Travail à la maison et santé mentale

Lorsqu’on travaille de la maison, ou même lorsqu'on est en confinement, ...
Lire tout l'article

Dormez-vous suffisamment?

Pour plusieurs d’entre nous, des changements immédiats dans notre routin...
Lire tout l'article

Autres articles de cet auteur