Comme avant, même mieux qu'avant !
Télé-physio : l'expérience d'une équipe gagnante

Télé-physio : l'expérience d'une équipe gagnante

Le patient, le physiothérapeute et l’ergothérapeute forment une équipe de trois spécialistes qui travaillent vers le même but: le rétablissement du patient grâce à l’enseignement de la gestion de sa condition. Une question omniprésente se pose: peut-on faire de la physiothérapie et de l’ergothérapie à distance? La réponse est oui!

Ce texte partage l’expérience en téléréadaptation de l’équipe d’Action Sport Physio Cabrini.

Physiothérapie active
«Comment ferons-nous de la physiothérapie si tu ne peux pas me toucher?» Maira Prado, physiothérapeute et propriétaire d’Action Sport Physio Cabrini, a entendu cette question à plusieurs reprises des patients de sa clinique. Sa réponse: «Tout d'abord, la physiothérapie est la rééducation du mouvement, donc la distance ne sera pas un obstacle. L’évaluation, le diagnostic, l’enseignement et le développement de l’autonomie de la gestion de la condition en physiothérapie sont des actes professionnels qui sont parfaitement exécutables à distance.»

Une expérience bonifiée par l’ergothérapie
Lors d’une séance de téléréadaptation, le patient a l’occasion de parler, en même temps, à son physiothérapeute et à son ergothérapeute qui, avec leurs critères professionnels, travaillent en synergie pour le patient. Le physiothérapeute se concentre sur la douleur, les aspects anatomiques, biomécaniques et fonctionnels de la condition du patient. L’ergothérapeute, lui, prend compte des considérations environnementales et mentales liées à l’exécution des activités fonctionnelles. La combinaison de ces professionnels est reflétée dans la satisfaction des patients et de l’équipe de réadaptation:

«Vous me donnez les exercices qui sont adaptés à ma condition et ça s’améliore.»
Patiente avec une tendinite de la coiffe des rotateurs

«Oui, vous ne me touchez pas, mais maintenant j’ai plein de stratégies pour contrôler ma douleur et améliorer ma mobilité. Et ça marche!»
Patient qui est retourné au travail sans symptômes dans le dos

«J’ai vu la situation de distanciation sociale imposée par la COVID-19 comme une opportunité de rayonnement de la téléréadaptation. Dans cette modalité de traitement de la physiothérapie, la capacité de raisonnement clinique, de communiquer de façon claire et directe avec le patient et l’empathie par sa situation sont mises à l’épreuve.»
Maira Prado, physiothérapeute et propriétaire d’Action Sport Physio Cabrini

«La téléréadaptation est la progression évolutive de la profession dans un nouveau monde dont la technologie est de plus en plus présente. C’est un pas en avant nécessaire et qui sera de plus en plus présent dans le futur car elle offre des avantages caractéristiques comme, par exemple, l’introduction du professionnel dans le milieu de vie du patient.»
Guilhem Moratin, stagiaire en physiothérapie

«La téléréadaptation s’est avérée être un moyen efficace pour poursuivre la prestation de services ergothérapiques. En effet, l’opportunité de traiter les clients dans leur environnement naturel de travail et/ou à la maison permet à l’ergothérapeute de pouvoir observer directement la performance des activités quotidiennes, domestiques et/ou de travail. Après observation et analyse, l’ergothérapeute a ainsi l’opportunité de corriger, conseiller et enseigner des stratégies facilitant la performance de leurs tâches, en plus de pouvoir modifier ces dernières de sorte à les adapter aux capacités physiques et fonctionnelles actuelles du client.»
Chahrazed Foudil, ergothérapeute

La téléréadaptation s'applique-t-elle à moi?
Malgré la réouverture de nos cliniques, en ces temps de pandémie, la télé-physio est une approche que nous souhaitons privilégier alors qu'elle fonctionne très bien dans la majorité des cas non urgents et limite les contacts physiques non nécessaires. Il est donc possible que l'on vous propose un rendez-vous à distance plutôt qu'en clinique si votre cas est non urgent et se prête bien à la téléréadaptation.

Une réflexion sur la COVID-19 et le risque de blessures musculo-squelettiques
Être confiné à la maison peut déclencher une spirale de comportements sédentaires: on passe d’un écran à l’autre et, du dernier écran, à dormir. Des habitudes qui, en quelques semaines, entraînent une diminution significative de la mobilité et de la force musculaire, un terrain fertile pour les blessures musculo-squelettiques ou l’aggravation des blessures existantes. Si vous souhaitez prendre un rendez-vous en téléréadaptation, contactez-nous ici.

Ça va bien aller!

Maira Prado, pht
Chahrazed Foudil, ergothérapeute
Guilhem Moratin, stagiaire en physiothérapie (UdeM)

Articles liés

Travail à la maison et santé mentale

Lorsqu’on travaille de la maison, ou même lorsqu'on est en confinement, ...
Lire tout l'article

Dormez-vous suffisamment?

Pour plusieurs d’entre nous, des changements immédiats dans notre routin...
Lire tout l'article

Exercices à domicile pour la gestion de la douleur et une vie saine

En ces temps de pandémie, vous restez probablement à l’intérieur et pass...
Lire tout l'article