Grossesse : s'entraîner avec bedon et bébé !

Grossesse : s'entraîner avec bedon et bébé !

Maintenant, il est bien connu que la majorité des sports comprenant peu de risques de chutes ou de contacts directs sont sécuritaires durant la grossesse, sauf dans les cas de grossesses à risques, de conditions médicales connues ou d’une interdiction de la part de votre médecin. Généralement, pour plus de sécurité, chaque femme enceinte devrait obtenir une autorisation médicale pour pratiquer un sport au-delà du 2e trimestre.

Mais ensuite, pour la quantification de l’entraînement? Pour la femme enceinte déjà active, il est recommandé de ne pas augmenter l’intensité des entraînements ou même de la diminuer. Pour la femme sédentaire, il est recommandé de s’entraîner graduellement en débutant à raison de 15 minutes 3x/semaine jusqu’à 30 minutes 4x/semaine. La femme enceinte doit en tout temps être à l’écoute de ses symptômes et respecter sa tolérance, qui pourrait être diminuée. Les sports à favoriser sont la piscine, la marche, le Pilates, le vélo et le yoga. La course à pied n’est pas contre-indiquée, mais sachez qu’à partir du 2e trimestre, elle surchargera le plancher pelvien qui a déjà tendance à s’affaiblir durant la grossesse. Si vous avez de l’incontinence urinaire ou des prolapsus pelviens, pensez-y !

Qu’en est-il du retour au sport après bébé ? Il devra être graduel. Dès un mois post-partum, la piscine peut être recommencée, puisque le col utérin sera fermé, ce qui diminuera les risques d’infections. La marche et le vélo pourront être repris assez tôt également. Pour toutes les activités impliquant de la course ou des sauts, considérant tous les changements survenus durant la grossesse et l’accouchement, il est recommandé d’attendre 4 mois post-partum et de recommencer graduellement par la suite. Par exemple, la course par intervalles sera encouragée au début. De plus, afin d’éviter des problématiques plus gênantes, les sports devront s’effectuer sans incontinence urinaire ni sensation de pesanteur du périnée. N’hésitez pas à rencontrer une physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale et pelvienne pour le suivi pré/post-partum.

 

Douanka Gendreau
physiothérapeute, M. Sc. pht

Articles liés

Prévention des blessures estivales

L’été est un temps pour s’amuser et passer du temps dehors. C’est l’occa...
Lire tout l'article

Golf : 5 exercices pour bien s'échauffer avant une partie

Voici une série d'exercices qui vous permettront d'amorcer votre ronde d...
Lire tout l'article

Course à pied : 5 exercices d'échauffement

Voici des exercices pour vous échauffer et augmenter la mobilité des mem...
Lire tout l'article

Autres articles de cet auteur