Comme avant, même mieux qu'avant !
Prendre soin de sa santé mentale en ergothérapie

Prendre soin de sa santé mentale en ergothérapie

Comme vous le savez, le mois d’octobre est le mois de l’ergothérapie et la semaine du 11 octobre soulignait également la semaine de la sensibilisation à la santé mentale. Mais quel lien faire entre ces deux concepts, nous direz-vous?

En tant qu’ergothérapeutes chez Action Sport Physio, vous nous connaissez surtout pour le volet « santé physique » de notre profession. Nous sommes des professionnels qui aident les clients blessés physiquement au travail ou sur la route à reprendre leur emploi et reprendre leurs activités pré-lésionnelles. Par contre, certains ergothérapeutes chez Action Sport Physio travaillent également le volet « santé mentale ».

Premièrement, il semble qu’il vient un poids avec l’expression « santé mentale » et il serait important de souligner pour commencer que les mots « santé mentale » ne sont pas des mauvais mots. Autrement dit, nous avons tous une santé « mentale », tout aussi bien que nous avons tous une santé « physique », qui peuvent toutes deux parfois nécessiter une attention particulière. La plupart des gens sont habitués d’aller consulter en psychothérapie ou en psychologie pour adresser ces difficultés. Pourtant, l’ergothérapeute peut également aider. Comment?

Il arrive parfois que les gens doivent temporairement cesser leur emploi pour des raisons de santé mentale telles qu’une dépression, un « burn out », ou parce qu’ils ont subi une forme d’harcèlement psychologique. Le médecin de famille ou le tiers payeur peut demander à un ergothérapeute de s’introduire au dossier en parallèle aux suivis qu’un individu reçoit en psychologie. Pourquoi?

En effet, l’ergothérapeute peut être consulté en complément d’un psychologue lorsqu’un individu est en arrêt de travail en raison d’un trouble psychologique. La psychologie aide avec des stratégies de gestion des pensées anxiogènes et du stress tandis que l’ergothérapie vient plutôt aider l’individu à graduellement réintégrer les activités qui ont pu être abandonnées ou affectées pendant cette période. Au moyen d’enseignement de gestion de son horaire occupationnel, de son énergie ou de sa douleur, ainsi que de l’établissement de courts objectifs mesurables et atteignables, l’ergothérapeute a pour but de favoriser cette reprise d’activités significatives qui, ultimement, redonne à l’individu un sentiment d’accomplissement et de valorisation. L’ergothérapeute est également souvent appelé à établir un horaire de retour au travail progressif qui sera approuvé par l’assureur et l’employeur, le cas échéant.

Prendre soin de votre santé mentale, c’est aussi prendre le temps de trouver un équilibre entre vos activités.

Et l’activité? Elle est au cœur du principe fondamental de l’ergothérapie.

Articles liés

Et si on créait une 3e vague?

La pandémie au coronavirus ne laisse personne indifférent. Nous sommes t...
Lire tout l'article

Le « tennis elbow » : vraiment?

Vous avez développé une douleur sur la face latérale du coude qui est ap...
Lire tout l'article

Télé-physio : l'expérience d'une équipe gagnante

Le patient, le physiothérapeute et l’ergothérapeute forment une équipe d...
Lire tout l'article