Clinique
Comme avant, même mieux qu'avant !
Femme souffrant de vertiges ou d’étourdissements

Introduction à la physiothérapie vestibulaire

Vous souffrez de vertiges ou d’étourdissements? Vous avez l’impression d’être en déséquilibre? Vous avez la tête qui tourne? Vous n’arrivez pas à reprendre ni vos activités du quotidien ni vos loisirs?

La rééducation vestibulaire en physiothérapie est fort probablement une solution pour vous!

Le système vestibulaire, situé dans l’oreille interne, sert à détecter les changements de position de la tête dans l’espace et à envoyer ces informations au cerveau. Il est également le centre de l’équilibre. Nombreux sont les problèmes qui peuvent se manifester dans cet organe. Des problématiques cervicales et oculaires peuvent également contribuer à l’apparition de symptômes.

En physiothérapie, nous réalisons une évaluation complète visant à cibler la cause probable des symptômes et à émettre un diagnostic physiothérapeutique. Ainsi, un plan de traitement, des conseils et des recommandations seront administrés dès la première rencontre. Concrètement, les symptômes d’étourdissements, de vertiges, de déséquilibre, de douleur au cou et à la tête peuvent tous être traités.

Les vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB), la migraine vestibulaire, la neuronite/névrite vestibulaire, les étourdissements posturaux perceptuels persistants, les étourdissements cervicogéniques et la maladie de Ménière sont tous des problématiques pouvant être traitées en physiothérapie.

Les vertiges positionnels paroxystiques bénins (VPPB) sont la cause la plus commune de vertiges. Ils sont causés par un déplacement des otoconies (<<petits cristaux>>) à l’intérieur des canaux semi-circulaires du système vestibulaire. Normalement, ces vertiges sont décrits comme une impression de <<pièce qui tourne>>, durent de quelques secondes à 1 minute et sont déclenchés par des changements de position rapides de la tête. Ces vertiges sont traités en physiothérapie par des manœuvres de relocalisation des otoconies.

La migraine vestibulaire est un des types de migraines les plus communs. Environ 40% des migraineux vont expérimenter des étourdissements et des pertes d’équilibre. Cette pathologie est souvent provoquée par des éléments déclencheurs précis, par exemple certains aliments, certains changements hormonaux, le stress ou bien des stimuli visuels. Le patron symptomatique est normalement large. Les vertiges, étourdissements, pertes d’équilibre, impression d’avoir le <<cerveau dans le brouillard>>, hypersensibilité aux mouvements de la tête et du corps et les douleurs cervicales et à la tête sont parmi les symptômes les plus communs. À noter que la douleur n’est pas toujours présente.

La neuronite vestibulaire est causée par une inflammation du nerf vestibulocochléaire (NC VIII) souvent secondaire à une infection virale/bactérienne. Les symptômes se présentent comme des vertiges rotatoires ou non-rotatoires (décrits comme des étourdissements) et sont accompagnés de nausées et sensation de déséquilibre. Normalement, il n’y a pas d’atteinte auditive.

Les étourdissements posturaux perceptuels persistants (PPPD) surviennent principalement après une affectation du système vestibulaire ou la manifestation d’une pathologie du système nerveux central. Les symptômes sont décrits comme des étourdissements et sensation de déséquilibre qui se manifestent surtout en posture debout, à la marche ou bien lors des mouvements de la tête. Les environnements denses présentant des contrastes de couleurs ou de mouvements (par exemple, marcher dans le métro) peuvent exacerber ces symptômes.

Les étourdissements cervicogéniques sont des étourdissements qui prennent naissance dans la région cervicale. Ils semblent être causés par des mouvements du cou ou la prise de postures prolongées. Les symptômes caractéristiques sont des étourdissements souvent accompagnés de douleur/raideur cervicale, impression d’être en déséquilibre, sensation de <<tête légère>> et une diminution de la mobilité cervicale.

La maladie de Ménière semble être principalement causée par une accumulation pathologique de liquide endolymphatique dans l’oreille interne. Cela peut déclencher des crises aigües de symptômes incapacitants tels que des vertiges intenses spontanés, une fluctuation de l’audition et une impression d’oreille <<pleine>> ou <<congestionnée>>.

 

Références :

1.       Strupp, M., Brandt, T. Peripheral Vestibular Disorders. Curr Opin Neurol 2013, 26: 81-89.

2.       Thompson, T L., Amedee, R. Vertigo: A Review of Common Peripheral and Central Vestibular Disorders. The Ochsner Journal. 9:20-26. 2006.

3.       https://www.webmd.com/brain/vestibular-disorders-facts

4.       https://vestibular.org/

5.      https://www.physio-pedia.com/Vestibular_Pathologies

Articles liés

Concept anatomique 3D d'une douleur au coude

Élevez votre jeu : La thérapie par ondes de choc et au laser pour le traitement du tennis elbow et du golfer's elbow

Chers amis golfeurs et amateurs de tennis, êtes-vous fatigués d'être fre...
Lire tout l'article
Douleur chronique aux poignets

Douleur chronique : La physiothérapie peut vous aider

Les mots « douleur chronique » portent à croire que la douleur...
Lire tout l'article
Gabrielle Caruana, physiothérapeute à la clinique Saint-Eustache / Deux-Montagnes

3 niveaux d'exercices pour votre entorse à la cheville

Reprenez en douceur après une entorse à la cheville! Voici trois ni...
Lire tout l'article