La prévention de l’arthrose pour la santé de vos articulations

La prévention de l’arthrose pour la santé de vos articulations

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante. Au Canada, une personne sur dix en est atteinte. L’Osteoarthritis Research Society International (OARSI) décrit l’arthrose comme l’incapacité du corps à réparer les tissus articulaires endommagés.

Bien que l’arthrose soit souvent reliée à un stress anormal ou une blessure, elle peut aussi être causée par le vieillissement. La maladie mène à la détérioration du cartilage et de l’os qui se trouve en dessous, ce qui cause de la douleur, de la raideur, de l’instabilité, de l’enflure et une réduction de l’amplitude des mouvements en raison du frottement des os les uns contre les autres.

Les articulations les plus souvent affectées par l’arthrose sont les genoux, les hanches et les articulations des mains et de la colonne vertébrale.
 

Les facteurs de risques

Les principaux facteurs liés à l’apparition et à la progression de l’arthrose sont, entre autres :

  • Les antécédents familiaux
  • L’âge
  • Le sexe (les femmes sont plus à risque que les hommes)
  • Les traumatismes articulaires et une surutilisation
  • Un surplus de poids
  • Une mauvaise biomécanique de l’articulation
     

La prévention de l’arthrose

Il existe des options de traitement qui permettent de réduire les risques, de soulager la douleur et d’améliorer les fonctions. Ces traitements comprennent :

La protection des articulations : Renforcer les muscles et améliorer la proprioception permettent de protéger les articulations et prévenir les blessures osseuses et ligamentaires.

L’exercice : Le cartilage n’est ni vascularisé ni innervé. Il a besoin du liquide articulaire dans lequel il baigne pour permettre sa lubrification et sa nutrition. L’activité physique permet de nourrir le cartilage et de le protéger. L’exercice aide aussi à l’assouplissement des articulations, à renforcer les muscles et à rendre les tendons plus souples. Par la libération d’endorphines, l’activité physique joue un rôle dans la diminution de la douleur. La marche, le vélo, la gymnastique aquatique ou la natation sont de bonnes activités à adopter.

La gestion du poids : Le poids constitue le lien le plus important entre l’alimentation et l’arthrose. Le surpoids ajoute un fardeau sur les articulations portantes (dos, hanches, genoux, chevilles et pieds). Une alimentation appropriée est essentielle à la gestion du poids corporel et des symptômes de l’arthrose. Des chercheurs ont démontré en 2012 qu’un supplément alimentaire comprenant du collagène (1 200 mg/jour pendant 6 mois) a diminué, chez plus de la moitié (52 %) des 200 participants, les douleurs articulaires des membres inférieurs et supérieurs et de l’épine lombaire. D’autres travaux permettront de confirmer ces résultats. Il est important de consulter un médecin avant d’adopter toute modification à votre alimentation.

L’hygiène sportive et au travail : Pour éviter de surutiliser ou blesser une articulation, il est primordial d’adopter une posture adéquate, de respecter la biomécanique et d’éviter la surcharge et les mouvements répétitifs.

La physiothérapie : La physiothérapie permet d’évaluer l’alignement des articulations et les compensations qui ont pu s’installer lors des mouvements quotidiens. Différents exercices de stabilité, de renforcement et de souplesse seront suggérés afin de prévenir le développement de l’arthrose.

Même s’il n’existe aucun moyen de guérir l’arthrose, vous pouvez, grâce à un traitement approprié, contrôler la maladie, retarder les lésions futures et garder vos articulations en santé le plus longtemps possible. Les deux principaux buts du traitement sont de maîtriser la douleur et d’accroître vos capacités fonctionnelles.
  

Sources

Fiche sur l'arthrose - Passeport Santé

http://www.monarthrose.ca/definition-arthrose/

Le site de l'arthrose

https://www.oarsi.org/

Bruyère O, Zegels B, Leonori L, Rabenda V, Janssen A, Bourges C, Reginster JY. Effect of collagen hydrolysate in articular pain: a 6-month randomized, double-blind, placebo-controlled study. Complement Ther Med. 2012 Jun;20(3):124-30. doi: 10.1016/j.ctim.2011.12.007. Epub 2012 Jan 20.

Articles liés

Prévention des blessures estivales

L’été est un temps pour s’amuser et passer du temps dehors. C’est l’occa...
Lire tout l'article

Golf : 5 exercices pour bien s'échauffer avant une partie

Voici une série d'exercices qui vous permettront d'amorcer votre ronde d...
Lire tout l'article

Course à pied : 5 exercices d'échauffement

Voici des exercices pour vous échauffer et augmenter la mobilité des mem...
Lire tout l'article