La physiothérapie pour vous épauler

La physiothérapie pour vous épauler

La coiffe des rotateurs

Une douleur dans la région de l’épaule doit être bien évaluée afin d’en déterminer l’origine. En effet, le complexe de l’épaule comprend quatre articulations distinctes. Ces articulations sont l’acromio-claviculaire, la sterno-claviculaire, la scapulo-thoracique et la gléno-humérale. Celles-ci, ainsi que les ligaments, bourses, muscles et tendons qui les entourent, peuvent toutes contribuer à un inconfort autour de l’épaule.

L’articulation principale, la gléno-humérale, réfère à la jonction entre l’humérus, l’os du bras, et la cavité glénoïde de l’omoplate. Par sa forme, cette articulation est souvent comparée à une balle de golf reposant sur un tee. Cette configuration lui permet une très grande mobilité et c’est pourquoi les muscles environnants doivent être forts pour assurer une pleine amplitude et une grande stabilité. 

La coiffe des rotateurs est un ensemble de quatre muscles composé du supraépineux, de l’infraépineux, du sous-scapulaire et du petit rond ainsi que de leurs tendons. Il s’agit du stabilisateur actif primaire de l’épaule. 

Les blessures à la coiffe des rotateurs, telles que les tendinopathies, l’accrochage et les déchirures, peuvent être secondaires à un trauma, à des mouvements répétitifs, à des altérations posturales et/ou à des changements dégénératifs. Bien que les tendinopathies et même les déchirures peuvent être asymptomatiques, elles peuvent également s’accompagner de douleur, occasionner des pertes d’amplitude et de force et affecter, entre autres, les mouvements des bras au-dessus de la tête.  

La physiothérapie s’est démontrée très efficace pour bien prendre en charge ces types de blessure et favoriser une guérison optimale. 

Une consultation initiale permettra donc d’identifier les différents facteurs mécaniques et biopsychosociaux pouvant contribuer au développement et au maintien de la douleur et le physiothérapeute sera en mesure de vous présenter un plan de traitement efficace selon vos objectifs. Les suivis permettront de monitorer et d’assurer une évolution favorable des symptômes. 

Que ce soit pour reprendre votre place de lanceur premier au baseball, pour récupérer de votre déménagement ou bien de votre fin de semaine à peinturer les murs de la maison, n’hésitez pas à consulter en physiothérapie pour reprendre votre vie comme avant…et même mieux qu’avant!


Références
Gray, H. Anatomy of the Human Body. Philadelphia: Lea and Febiger, 1918; Bartleby.com, 2000
Codman EA. The shoulder. Malibar, Florida: R.E. Kreiger; 1934
Bachasson, D., Singh, A., Shah, S.B et al. The role of the peripheral and central nervous systems in rotator cuff disease. J Shoulder Elbow Surg. Vol 24. 1322-1335. 2015.
Matsen FA 3rd. Clinical practice. Rotator-cuff failure. N Engl J Med. 2008;358: 2138-47
Teruhisa, M. Chapter: Rotator Cuff Pathology in Textbook of Shoulder Surgery. Jan 2019. doi: 10.1007/978-3-319-70099-1_8.

Articles liés

Prévention des blessures estivales

L’été est un temps pour s’amuser et passer du temps dehors. C’est l’occa...
Lire tout l'article

Golf : 5 exercices pour bien s'échauffer avant une partie

Voici une série d'exercices qui vous permettront d'amorcer votre ronde d...
Lire tout l'article

Course à pied : 5 exercices d'échauffement

Voici des exercices pour vous échauffer et augmenter la mobilité des mem...
Lire tout l'article

Autres articles de cet auteur